Due diligences financières

Dès sa création, Exelmans a placé ce métier au cœur de sa stratégie de développement. C’était un pari audacieux à l’époque car ce segment d’activité était réservé aux grand réseaux internationaux. Aujourd’hui ce marché s’est considérablement ouvert et Exelmans se place de manière constante dans le top 10 des acteurs de référence de ce métier.

Exelmans accompagne des process acheteurs (Buy-side due diligences) ainsi que des process vendeurs (vendor due diligence). Nos travaux ont vocation à porter un regard sur la qualité des données financières, commenter les leviers de création de valeur passés, présents et futurs.

Ils proposent enfin une analyse de l’ebitda/ebit normatif ainsi que de la dette financière nette, ces deux agrégats constituant la base de formulation d’un prix dans le cadre d’une transaction d’entreprise.

Les équipes ne sont pas organisées par secteur mais l’expérience accumulée sur plus de 2 000 de dossiers nous permet de disposer d’une grille de lecture qui cible les principaux KPI’S de bon nombre de métiers, dans la santé, l’éducation, FIG, Agroalimentaire, la cosmétique…

La moitié des effectifs d’Exelmans est dévolue à ce métier.

Les deals récents

Vos contacts

Eric Guedj

Associé fondateur

Stéphane Dahan

Associé fondateur

Manuel Manas

Associé

Grégoire Thiébaut

Directeur associé

Richard Dahan

Associé

FAQ

Avez-vous de la bande passante pour une intervention prochaine ? Etes-vous déjà engagé sur l’opération dont voici le nom de code ? Quel est votre track-record sur ce secteur ?

C’est souvent par ces questions qu’un dossier débute. Dans l’organisation de notre planning il faut savoir réserver une place à l’impromptu. Il faut par ailleurs staffer les bons profils en fonction des spécificités de chaque mission : le secteur, la taille, la complexité des sujets… L’expérience et la variété des profils d’Exelmans permettent de faire du sur-mesure…

Quel est votre budget d’intervention ?

Inévitable question à laquelle nous répondons en proposant des tarifs de marché. La relation avec nos donneurs d’ordre va au-delà du simple tarif. La qualité de l’accompagnement passe par la réactivité, la relation humaine tant en interne qu’avec les tiers, la qualité des propositions ….

Quel est l’intérêt d’un VDD ?

La rédaction d’un vendor due diligence suscite souvent beaucoup de questions. Même si la banque d’affaires en a présenté l’intérêt, le chef d’entreprise apprécie souvent qu’on en rappelle les vertus, essentiellement un gain de temps pour la transaction. Un bon VDD permet de maximiser le prix, de sécuriser la transaction et d’anticiper les points de négociation autour du résultat normatif et de la dette financière nette.

Pouvez-vous nous bâtir des informations sur les niveaux de marge ?

Ce type de question est fréquent pour les petites structures qui n’ont pas de comptabilité analytique. En général on arrive à recréer de l’information exploitable à partir de ce qui nous est transmis.